Este blog no está subvencionado por la Confederación Helvética.

jueves, noviembre 8

Chanson collégienne



Moi je fuyais sur mes pieds nus
par le fenêtres du collège
et vite me prenaient au piège
le trois leçons de l’Absolu.
- Où courez-vous, mauvais élève?
- Là où je cours, le jour se lève
et j’ai longtemps, longtemps vécu.
- Bonne chanson, triste collège,
jours de silence et jours de neige:
il n’y a pas de temps perdu.

Jean Cuttat
(Porrentruy, Jura, 1916 – La Turballe, Loire-Atlantique, 1992).

No hay comentarios:

Desde el 06/11/06...